Dans le cadre de la réforme du Bac 2021, les sections internationales (SI) de lycée et les sections européennes ou de langue orientale (SELO), qui contribuent à l’internationalisation du parcours des élèves, sont maintenues et adaptées au nouveau cadre du baccalauréat, de façon à mieux affirmer leurs particularités.
Dans les sections internationales, il est désormais possible pour l’élève de choisir, en plus d’un horaire renforcé de 4 heures de lettres étrangères, une ou deux disciplines non linguistiques (histoire-géographie dans le cas général, mathématiques dans les sections chinoises, et également désormais enseignement scientifique). La validation de l’option internationale du baccalauréat français (OIB), qui démontre un excellent niveau de langue et de culture internationale, repose sur des épreuves communes spécifiques de contrôle continu qui portent sur ces enseignements.

Les sections européennes ou de langue orientale proposent un horaire renforcé en langue vivante étrangère et l’enseignement en langue étrangère d’une partie de l’horaire d’une discipline non linguistique (DNL), qui pourra être un enseignement commun ou de spécialité dans la nouvelle architecture du bac et du lycée. L’obtention de l’indication « section européenne ou de langue orientale » sur le diplôme du baccalauréat dépendra des résultats de l’élève à une épreuve spécifique de contrôle continu (au moins 12/20 à l’épreuve spécifique de langue vivante, au moins 10/20 à celle de DNL).

De plus, la possibilité de suivre une ou plusieurs DNL, dans ou hors du dispositif des SELO, enseignée dans une langue vivante étrangère ou régionale, est désormais étendue et mieux reconnue sur le diplôme du baccalauréat. Si l’élève obtient au moins 10/20 à une épreuve spécifique de contrôle continu de DNL, une mention spéciale est inscrite sur son diplôme, témoignant de ses compétences linguistiques et culturelles.